San Pedro de Atacama

La route pour arriver à cette ville est non seulement désertique, très chaude mais aussi lunaire dans son paysage. L’entrée dans la ville est interdite au camion mais sans route de substitution. La ville en elle même ne casse pas 3 pattes à un canard. C’est très poussiéreux et notre sentiment est que ça sent l’arnaque à touristes à plein nez ! Comme à chaque fois que nous entrons dans un nouveau lieu, nous cherchons un endroit pour stationner et ce n’est pas une mince affaire. Finalement, nous sortons de la ville et allons visiter le Salar d’Atacama. Nous y dormirons, seul au milieu de nulle part. Le soir venu, nous sortons du camping car pour admirer la voie lactée, ce qui est la spécialité d’Atacama qui est situé juste à côté du plus gros télescope du monde à 5900m d’altitude. La visite ne peut se faire que le samedi et le dimanche, malheureusement, nous y sommes arrivés trop tard. La nuit fût fraîche mais ressourçante. Au petit matin, nous sentons un ras le bol général du Chili et de son accueil et décidons de poursuivre notre chemin vers l’Argentine. Louanne est aux anges car ça la fera repasser là où elle était allée deux ans plus tôt lors de son échange en Argentine et lors d’un de ses bus trip !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s