Dernière étape en Equateur:Cuenca et vamos au Peru!

Avant la frontière, il nous fallait faire encore une étape. Nous avons décidé de la faire à Cuenca, la 3 ème ville d’Equateur. Nous avons visité le centre ville, une partie sous le soleil et la fin sous la pluie. Nous avons mangé dans un super restaurant, qui a pris les allergies alimentaires de Marie en compte et qui lui a cuisiné un bon petit plat. Nous avons aussi vu un bistrot français et pu manger un éclair au chocolat!!! (clin d’oeil à Philippe au Mexique).

Puis après avoir dormi à côté de la faculté de médecine, au calme, nous avons repris la route pour Machala afin de pouvoir nous présenter à la frontière du Pérou le lendemain matin. Nous avons vu des paysages très déconcertant: le désert, la jungle, les routes sans goudron…. Mais Machala ne restera pas dans nos meilleurs nuits, malgré ses cultures de bananes à perte de vue!

Comme souvent, nous avons suivi les conseils de « Ioverlander », un site de voyageurs. Nous avons passé la nuit sur un parking de centre commercial sauf que c’était le soir de l’inauguration d’un bar branché! Du coup, musique jusqu’à 3h du mat et la voiture d’à côté dont l’arme se déclenchait toutes les 5 minutes. Nous avons donc craqué vers 23h30 et bougé le camping car. Il a fallut négocier avec les vigiles qui voulaient nous déloger à 6h du matin puisque nous sommes grands! Sauf que le jour suivant c’était dimanche et que les magasins n’ouvraient qu’à 11h. Nous avons donc pu en partir à 9h! Mais quelle nuit, entre la musique, la chaleur et les moustiques…un bon cocktail de voyageurs que nous avons connu un bon nombre de fois! Le lendemain à 9h du matin, lorsque nous avons repris la route pour le Pérou, il faisait 34°C…Nous avons rangé nos ponchos!

Le passage de la frontière entre l’Equateur et le Pérou fut l’un de nos plus gros points noirs! Nous nous sommes présentés à 10h30 à la frontière et en sommes partis à 16h après avoir pris le temps de manger! Par contre nous avons fait la rencontre d’une famille française, en voyage en combi, depuis 16 mois avec 2 enfants de 8 et 5 ans. Nous avons fait un bout de route ensemble et passé la première nuit avec eux au Pérou. Julien aura ème conduit « El Patron » et Michaël le combo mais il n’aura jamais trouvé la seconde! Une super rencontre! Les enfants ont rencontré d’autres enfants Argentins et ont décidé de nous faire un concert avec tous les instruments de musique à disposition. Quel bonheur de voir ces enfants s’amuser, discuter en français, en espagnol… un vrai melting pot!

Aujourd’hui, nous sommes allés aux thermes de Zorritos. Il y avait 3 bains aux vertus différentes: le premier pour les problèmes d’acné, le second pour le stress et le 3ème pour les allergies de la peau! Un endroit surprenant que nous n’avions encore jamais testé: EXTRA!!! A refaire!

Alausi: destino del mundo

Sur les conseils de la famille Coronel, nous avons fait une halte à Alausi. Nous continuons à descendre vers le sud, gentiment vers la frontière du Pérou. Alausi est une ville réputée pour ses trains. Une ville très typique et très tranquille. Nous avons dormi sur la place du village, en toute sécurité et fait le plein des ponchos pour se faire aux températures en baisse. Nous avons même pu visiter cette ville avec le soleil, un vrai bonheur!

Nous avons fait un tour au marché afin d’acheter des fruits et des légumes et en avons profité pour aider les commerçants à écosser les petits pois afin d’instaurer le dialogue. Un bon moment! Puis nous avons mangé au marché la « comida » locale à savoir: la soupe de poulet et une bonne assiette de riz, poulet, platanos et lentilles avec un oeuf et un jus naturel, le tout pour 2,50€! Nous avons fini par un petit tour du marché mais n’arrivonspas à y acheter le viande qui est sur les étales sans réfrigération, même si la viande paraît belle! Nous avons aussi repris l’école pour Nell et pu la faire sous le kiosque de la place pendant que Michaël faisait du bricolage, que Marie travaillait et Louanne lisait!

Une autre facette de l’Equateur

Après avoir quitté la famille de Danna, nous nous sommes arrêtés quelques kilomètres plus loin pour faire une tyrolienne incroyable. Michaël, Louanne et Marie se sont fait plaisirs!

Puis nous sommes partis pour Laguna Colta. La population était très différente, Indienne. Au premier abord, leurs visages ne montraient pas d’émotions mais en fait, dès que nous sommes sortis du camping car, les gens nous ont abordé, étaient curieux de savoir qui on était, d’où nous venions. Nous avons eu un excellent accueil, des gens super gentils. Les températures se sont alors bien rafraîchies, nous avons eu besoin de remettre du chauffage dans le camping car.

Nous sommes tombés au beau milieu de la fête du Carnaval, un homme m’a demandé à danser avec lui, une fois le pied dans l’engrenage, d’autres ont tenté de danser avec une française!!! c’était drôle! Il y avait une arène made in Equateur et un taureau dedans, qu’il fallait attraper au lasso ou bien éviter, comme ce que nous pouvons connaître dans nos arènes Landaises.

A cet endroit aussi, nous avons pu voir le train à vapeur qui fait la ligne Guayaquil-Quito. Vous pourrez-voir les vidéos sur Fb! Nous avons vu aussi d’autres façons de vivre. Des gens qui sont obligés de se faire à la géologie locale et qui cultivent leurs terres sans bêtes, avec leurs mains et des outils rudimentaires! Une belle leçon de vie encore!