Une page se tourne. Une belle histoire.

Nous repartons demain vers la frontière Mexicaine. Comment dire merci à deux inconnus qui nous ont accueilli au sein de leur maison et qui n’ont eu de cesse d’oeuvrer pour notre bien-être. De bien belles personnes.

Merci Janet et Trevor pour tous les conseils de route.

Merci pour l’aide en mécanique.

Merci pour tout ce temps passé avec nous et les filles.

Merci pour les repas partagés.

Merci pour les vélos.

Merci pour les lessives.

Merci pour le jacuzzi, les douches, l’aspirateur et le lavage du camping car!

Merci pour cette dernière merveilleuse soirée, où nous avons mangé un repas excellent préparé par Janet, où nous avons vu un film en anglais dans le jardin (même si nous n’avons pas compris toutes les subtilités) et merci pour cette démonstration de danse et de chant de Trevor, à la fin du film!

Merci pour ce que vous êtes, c’est juste un cadeau! Nous espérons sincèrement pouvoir vous faire découvrir un jour notre région, notre gastronomie. RDV est pris: Nous vous attendons!

4 commentaires sur « Une page se tourne. Une belle histoire. »

  1. I want you to want me
    I need you to need me
    I’d love you to love me
    I’m begging you to beg me
    I want you to want me
    I need you to need me
    I’d love you to love me
    I’ll shine up the old brown shoes
    Put on a brand new shirt
    I’ll get home early from work
    If you say that you love me
    Didn’t I, didn’t I, didn’t I see you crying?
    Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you crying?
    Feeling all alone without a friend, you know you feel like dying
    Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you crying?
    I want you to want me
    I need you to need me
    I’d love you to love me
    I’m begging you to beg me
    I’ll shine up the old brown shoes
    Put on a brand-new shirt
    I’ll get home early from work
    If you say that you love me
    Didn’t I, didn’t I, didn’t I see you crying?

    J’aime

    1. There’s so many different worlds
      So many different suns
      And we have just one world
      But we live in different ones
      These mist covered mountains
      Are a home now for me
      But my home is the lowlands
      And always will be
      Someday you’ll return to
      Your valleys and your farms
      And you’ll no longer burn
      To be brothers in arms

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s